Quand vous passerez visiter ce magnifique site, vous sauterez sur place à proximité de la berge pour trembler avec le tremblant !

Ce musée a été crée en 1992, afin de nous raconter ce qu'est la tourbe et la tourbière. Comment s'est elle formée ? Pourquoi ici à Vendoire ? Et ailleurs dans le monde ? Cette zone humide est à la fois un lieu écologique d'exception de culture et d'histoire. Il y fait bon aujourd'hui d'y venir flâner parmi les libellules, les papillons, d'y écouter le chant des oiseaux, d'observer à la loupe la flore... et pourquoi pas finir cette aventure avec un rafraîchissement sous la terrasse au bord de l'eau ?

Qu'est-ce que la tourbe ?

carottes de tourbe en train de sécher

A Vendoire, la tourbe est formée par des végétaux. Chaque saison, ces végétaux meurent. Ils se décomposent partiellement. La matière végétale morte s’accumule et se transforme progressivement en matière organique : la tourbe.

Aux tourbières de Vendoire, la tourbe est basique de couleur brun à noirâtre.

La tourbe séchée, qualifiée de pétrole aquitain, donne un combustible qui chauffe moins que le bois et le charbon.

L'extraction de la tourbe a été l'une des causes de disparition ou dégradation de nombreuses zones humides, laissant parfois place à de vastes étangs ou petits bassins.

La tourbe est le plus jeune des sols formé à partir de végétaux. Toutes les tourbières sont d’origine quaternaire et pour la plupart datent de la fin des glaciations (-10 000 ans). A l’échelle géologique, leur ancienneté est presque négligeable. Il existe des tourbières encore en formation à l’heure actuelle.

Qu'est-ce que la tourbière ?

Tourbières de Vendoire
Tourbières de Vendoire

La tourbière, d'abord une histoire d'eau ...

Le Site Naturel des Tourbières de Vendoire, est une zone humide originale et sauvage méconnue. Située au fond de la Vallée de la Lizonne elle constitue ce qu'on appelle une tourbière basique. Ce lieu suscite un intérêt international, liée à une faune et une flore singulière et diversifiées.

D'avril à septembre, le musée, vous amène à découvrir aussi bien l'histoire naturelle, que le passé lié aux activités humaines de cette tourbière basique au passé multimillénaire.

La qualité de l'eau acide ou alcaline est à l'origine de tourbières très différentes. Or une tourbière qui au commencement était alcaline peut évoluer en tourbière acide. Mais jamais l'inverse ! Les eaux piégées et les pollens indiqueront cette évolution.

A Vendoire, la tourbière a fini son cycle sans devenir une tourbière acide. Ce changement ne peut, en effet, se produire que dans des régions en altitude comme le Jura, l'Auvergne, car le froid et les précipitations abondantes (pluie, neige) sont indispensables.

Les tourbières constituent dons des milieux physiques et biologiques très complexes d'une grande valeur scientifique et patrimoniales, mais dont l'équilibre est extrêmement fragile.

 

A Vendoire vous marchez sur l'eau

Au total, cette tourbière, représente une superficie de 102 hectares, avec 4 à 6 mètres de hauteur de tourbe pour contenir environ 4,5 à 5 millions de m³ d'eau.

 

La tourbe et la tourbière d'ailleurs

La tourbe est couramment utilisée comme combustible, par exemple en Irlande.

En Ecosse, les feux de tourbe sont aussi utilisés pour faire sécher l'orge au cours du processus de fabrication de certains whiskies écossais.

La tourbe à longtemps pu servir de matériau de constriction dans es régions où le bois fait défaut. En Islande, par exemple, elle a été très utilisée au Moyen-âge pour la construction de fermes. En Irlande, les familles pauvres l'utilisaient pour la construction de petites maisons, notamment au XVIIe et XVIIIe siècles.

homme-des-tourbieres-retrouvé-momifié-conservé-dans-une-tourbière

Au Danemark dans la tourbière de Tollund, un cadavre naturellement momifié d'un homme mort entre 375 et 210 avant J-C, a été découvert en mai 1950. Appelé l'homme de Tollund, sa barbe et ses trais sont particulièrement bien préservés. Les hommes des tourbières constituent des vestiges d'un très grand intérêt pour l'archéologie. Son parfait état de conservation a tout d'abord fait croire à une mise à mort récente, car le corps avait encore, au cou, la corde avec laquelle il avait été pendu...

D'autres cas similaires ont été découverts en Irlande, Suède, Ecosse, Danemark, Angleterre, Pays-Bas, Allemagne.

Envie d’en savoir plus ?

Le Site Naturel des tourbière de Vendoire est en visite libre toute l'année avec son sentier d'interprétation. Pour une visite accompagnée, entre juin et septembre, merci de convenir d'un rendez-vous auprès de Sylvain ou Nolwenn au 05.53.90.79.56. ou site.tourbieres@gmail.com Le Restaurant du Musée est ouvert d'avril à septembre